Dernieres nouvelles

Dernières nouvelles: Blog en Travaux, on dépoussière!

lundi 28 mars 2011

Coup de gueule... Again.

Ce soir, double coup de grisou dans vos esgourdes les copinous! Et on est lundi, ce qui veut dire que j'ai du temps pour m'énerver un peu.


First, l'Heure pour la Planète (Earth Hour en version originale), vous savez, samedi soir, 20h30-21h30, une heure sans consommer d'énergie (ou beauuuuuuuucoup moins)? Non, ça vous dit rien?
Donc, si ça vous dit rien, prenez-vous un premier coup de tatanne volante de ma part.
Le concept, ça fait quelques années que ça existe ET ça a été lancé par WWF. 
De mon côté, c'était bougies time pendant une heure et ça m'a pas décoiffée.
Mais, a priori, quand on en parle un peu autour de nous, presque personne n'a suivi ce mouvenment.
Ok, donc, soit on a moult inconscients autour de nous, soit, tout le monde s'en tape vraiment.


C'est là que je vous envoie une deuxième tatanne dans la tronche.
La planète, elle est loin d'être infinie, éternelle et inépuisable, je pense que plus le temps passe, plus on le sait.
Alors en quoi est ce particulièrement dur d'éteindre tout pendant une heure et de vivre un peu à la lueur des bougies?
Moi, perso, j'ai trouvé ça chouette, c'est plus doux, ça fait chaleureux et lire un livre à la bougie, c'est le top.
Bref, ce message est dédicacé à la maison de retraite en face de chez nous où ils avaient vraiment pas compris le concept et où les 3/4 des fenêtres étaient allumées. (et me dites pas que c'est parce qu'ils ont peur du noir hein!!!!!!)


Deuxième coup de gueule: M6 et son émission Capital du 20 mars que j'ai regardé en replay sur internet.


Le thème? Ceux qui sont innovants pour gagner des sous dans cette période de crise.
Sur le principe, j'ai rien à redire. Sur le contenu, rien non plus jusqu'à la 60ème minute à peu près.


Un reportage sur un guignol (j'ai pas plus poli pour lui) qui est parti vendre des stations d'épuration hors de prix au Bangladesh, profitant en même temps de leur situation particulièrement difficile vis à vis de l'eau polluée et/ou non potable "pour aller au devant d'un marché de plus de 20 millions d'euros".
Voilà, donc ça, ça me met hors de moi.
Le mec il chouine si son contrat est renégocié à la baisse parce qu'il va perdre 100 000 euros mais à côté de ça, il est conscient que c'est pas facile pour eux. 
Et le pire? Il est condescendant ET les commentaires de la voix off m'ont mise hors de moi (encore) en prenant les bangladeshis pour des gros débiles qui comprennent rien quand on leur explique un truc.


EEEEEEEH mais les mecs, calmos!!!!!!


Ce mec n'est EN RIEN un exemple à suivre!! Il profite juste du fait que là-bas il n'y ait aucune concurrence (pour le moment) et que du coup, il peut leur facturer un sésame pour vie meilleure une fortune!!!


Je vais arrêter là ce double coup de gueule parce que je suis horrifiée qu'on cite encore des mecs profiteurs et "gold digger" comme exemple à suivre alors qu'il y a 2 ans, au moment du plus fort de la crise, on disait "plus jamais".
Merci encore une fois la société.
Croyez-moi, vivre en Inde, ça sera pas facile tous les jours, mais ils ont encore des vraies valeurs.


Depuis quand tout le monde est certain que l'argent fait le bonheur?
Les gens sont des moutons. Trop chou. Ou pas.


Merci de votre attention, n'hésitez pas à réagir, même si vous n'êtes pas d'accord avec mes propos (virulents s'il en est).
Rendez-vous sur Hellocoton !

0 happy thoughts:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le p'tit mot! C'est bon pour ton karma!