Dernieres nouvelles

Dernières nouvelles: Blog en Travaux, on dépoussière!

mercredi 21 décembre 2011

PQ et bouteille d'eau #7

Maintenant que nous sommes bien accoutumés à la vie (aux toilettes) en Inde, nous nous devons de vous faire un rapport sur les sanitaires / salles de bain.
C’est important.
Déjà, quand tu cherches une guest-house, tu peux avoir une chambre ultra pas chère, tu te dis « youhou, trop bien ! » et après tu vois que tu n’as pas de salle de bain (donc pas de toilettes), ce qui signifie que tu vas devoir partager cette pièce intime avec plusieurs autres personnes, dans ce pays où l’hygiène est loin d’être le top et où tu peux avoir des problèmes gastriques à n’importe quel moment.
Et tu t’imagines atteint de la chiasse fulgurante de l’année (ou du moins de la semaine), à devoir peut-être attendre que l’occupant qui t’a précédé ait fini sa tâche (ça peut être une mission douche aussi)… Ou tu te vois dans les toilettes communs avec la même chiasse du siècle (donc avec des sons bien glamours) et tu sais que l’isolation est loin d’être parfaite donc que tout l’étage (voire toute la guest house) peut t’entendre à ce moment-là très embarrassant de ta vie. Donc, tu es prêt à payer 200rs de plus si il faut pour avoir TA salle de bain à toi, que tu ne partageras qu’avec ton compagnon / ta compagne de voyage (et c’est déjà bien suffisant !).
Ensuite, quand tu as la chance (ou que tu as demandé) d’avoir ta chambre avec salle de bain, tu n’es pas encore sorti d’affaire (vous croyez vraiment que c’est si simple que ça ?!).
Sur le Routard, le Lonely Planet, ou n’importe quel autre guide, quand tu choisis ta guest house et que tu es dans une zone un peu montagneuse et / ou quand c’est l’hiver (oui, ça existe l’hiver en Inde !), tu vas vers celles qui indiquent la présence d’eau chaude (ouais, t’es pas con non plus, tu vas pas aller te geler les miches juste pour économiser 50rs sur tes journées, quitte à choper le rhume de l’année !). Donc, soyons clairs, ce coup de l’eau chaude, c’est une GROSSE blague (rien que ça !). La plupart du temps, en Inde, l’eau chaude, c’est juste pour attirer le touriste un peu chochotte, ça n’existe pas. On t’assure que « sisi, y’a l’eau chaude à la douche ! » puis, ne voyant rien venir (comme Sœur Anne), tu vas couiner un coup à la réception (enfin surtout quand ça caille vraiment dehors, sinon ça vaut pas le coup d’aller se frotter aux indiens pour de l’eau chaude) et  là ça devient « ah mais c’est entre 8h et 9h le matin et 20h et 22h le soir !! », tu les crois (enfin, tu attends de tester toi-même aux-dites heures de la journée), puis, vu que ton eau a beau couler pendant 10min et qu’elle est toujours super froide (parce que des fois, tu peux aussi avoir la version « ah mais faut laisser couler un peu ! »), soit tu abandonnes et tu te dis que la douche ne te prendra que 2min chaque jour (et que c’est bon pour la planète) quitte à choper une bonne crève au passage, soit tu changes de guest house (mais souvent ça vaut pas le coup si tu restes que 3 jours dans la ville, car tu viens déjà de passer 2 jours à attendre ton eau chaude…).
Donc, là, tels qu’on est à Varanasi, nous n’avons pas eu d’eau chaude depuis Jodhpur (soit depuis le 25 novembre…), ça nous était un peu égal jusqu’à présent (car la température extérieure rendait ça supportable), mais à Varanasi, où les températures le soir et les nuits peuvent descendre en dessous de 5°C, avoir de l’eau congelée pour se doucher, ça veut dire CREVE (et on l’a bel et bien chopée). Mais on sait aussi que ça vaut pas le coup de changer de guest house (même si nous restons encore plusieurs jours dans la ville) car l’eau chaude est une belle utopie après laquelle courent tous les touristes et au final, c’est pas souvent qu’on en a. On va juste aller pleurer pour qu’on nous monte des baquets d’eau chaude désormais (ouais, c’est la meilleure alternative, on n’a pas encore testé, c’est peut-être aussi une bonne blague à l’indienne !).

Donc en résumé, quand tu prends une chambre, ne t’attends ni à la propreté Javel dans les sanitaires, ni à de l’eau chaude, mais dis-toi qu’au moins tu peux être malade tranquille et que tu n’as pas à partager ton chiotte avec 15 autres personnes. Le bonheur des choses simples en somme :D
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 happy thoughts:

Ju a dit…

J'adore le passage des toilettes communs et des bruits.

Enregistrer un commentaire

Merci pour le p'tit mot! C'est bon pour ton karma!