Dernieres nouvelles

Dernières nouvelles: Blog en Travaux, on dépoussière!

vendredi 27 janvier 2012

Les animaux sont nos amis #12


Chose promise, chose due. Cette semaine, je ne vais pas vous parler de vaches. On reste toutefois à Jaisalmer dans la rubrique « les animaux sont nos amis » pour vous parler cette fois du chameau.
Nous avons profité de notre présence dans cette ville pour s’inscrire à un Camel Safary, c’est-à-dire une promenade en chameau dans le désert. Les excursions pouvaient durer une demi-journée jusqu’à plusieurs jours. Vu que je n’avais jamais fait de cheval et que notre forme physique n’était peut-être pas au mieux, nous avons préféré nous balader seulement une demi-journée. En plus de ça, comme pour le cheval, faire du chameau  pouvait faire mal à certaines parties si vous voyez ce que je veux dire… Je suis fier tout de même d’avoir fait du chameau avant de faire du cheval, ce n’est pas très commun pour un français. Et j’ai également l’honneur de vous dire que je n’ai pas eu mal aux parties dont je parlais précédemment. Pas de courbatures aux jambes non plus (ce qui n’était pas le cas de tout le monde), c’est que je devais avoir un chameau avec une selle mieux rembourrée que les autres.
Grace à notre excursion, nous avons pu en savoir plus sur les chameaux. Les nôtres étaient âgés de 8 ans, ce qui représente la moitié de leur vie selon les dires de notre ami le chamelier. En promenade, ils ne vont pas trop vite mais en pleine course, on ne dirait pas mais ces bêtes peuvent courir bien vite. A ce moment-là, on retrouve les sensations des sièges à l’arrière d’un bus indien, c’est-à-dire la « pancake party » comme dirait Laure. Vos fesses sont plus souvent en l’air que posées, ce qui n’est pas très agréable.
Ils ont une tête tellement marrante, je ne saurais comment la qualifier… en les regardant, on n’a l’impression que rien ne les dérange. Pour les guider, le chamelier siffle ou émet des sons du style « clac clacclacclac» ou « tatatatata » (petite pensée au passage pour les fans de Kaamelott). En général, ils suivent plutôt bien les instructions, arrachant quelques plantes au passage à mastiquer pour reprendre des forces. Ils ont quand même du caractère, faut pas trop les chercher, sinon ils grognent et je pense qu’ils peuvent faire plus que gémir. En gros, c’est comme les humains, on peut les embêter, mais pas trop. 




Rendez-vous sur Hellocoton !

1 happy thoughts:

heidi a dit…

je ne pensais pas qu'il y avait un tel bestiaire, merci pour tous ces billets de drôles d'animaux amis.

Enregistrer un commentaire

Merci pour le p'tit mot! C'est bon pour ton karma!